Oiseaux.ch

Le portail de référence des oiseaux sauvages en Suisse

Observation, étude, protection et photographie des oiseaux sauvages
 
resr
 
Tous les articles:

05.12.2021
Une hécatombe d'insectivores s...
04.12.2021
Evolution de la colonie de Mar...
09.07.2021
Le Fuligule nyroca a niché à L...
18.06.2021
La Fauvette passerinette des B...
22.03.2021
Un Bruant rustique au bord de ...
10.02.2021
Déplacement intra-alpin d'une ...
29.01.2021
Des Spatules blanches en Suiss...
15.01.2021
Retour de l'Harelde qui se pre...
23.09.2020
Nidification de la Marouette p...
21.07.2020
Une Talève sultane à Chavornay...
06.07.2020
Une Sterne de Dougall à Préver...
07.06.2020
Première nidification lémaniqu...
31.05.2020
La première nichée lémanique d...
04.05.2020
La migration bat son plein à l...
11.04.2020
Un Elanion blanc à Aubonne...
13.03.2020
Un Pygargue à queue blanche a ...
06.03.2020
Un Moineau espagnol en Suisse...
04.03.2020
Première Tourterelle orientale...
01.03.2020
Des Fuligules à bec cerclé en ...
24.02.2020
L'île aux oiseaux fait peau ne...
05.02.2020
Un Vanneau sociable dans la pl...
03.02.2020
Harelde espiègle ...
13.12.2019
A nouveau un Pouillot de Hume ...
12.12.2019
Premier Traquet isabelle ident...
05.10.2019
Une Bécassine double paradant ...
04.10.2019
Des Vautours moines en Suisse...
24.09.2019
Une Mouette atricille sur le L...
12.08.2019
Un Chevalier à pattes jaunes e...
07.03.2019
Une Bergeronnette de Yarrell à...
02.03.2019
Un Cochevis huppé à Colombier ...
11.02.2019
Une Lusciniole à moustaches au...
02.01.2019
Un nouveau biotope pour les bé...
31.12.2018
Record de longévité pour le To...
30.12.2018
Un Puffin fuligineux sur le la...
20.12.2018
Une Pie-grièche schach à Grand...
10.11.2018
Un Pouillot de Pallas à la Fou...
08.10.2018
Un Puffin des Anglais à Yverdo...
07.09.2018
Une Bargette de Térek au Hagne...
26.08.2018
Une Marouette de Baillon à l'î...
28.05.2018
Invasion sans précédent d'Etou...
12.02.2018
Des Sizerins flammés nordiques...
02.01.2018
Une Buse féroce Buteo rufinus ...
12.12.2017
« Tönn », l'insatiable explora...
19.11.2017
L'Aigle criard « Tönn » est de...
22.10.2017
Les Pouillots à grands sourcil...
17.10.2017
Un Aigle pomarin au bord du Lé...
03.10.2017
Deux Phalaropes à bec étroit s...
20.09.2017
Une Mouette de Sabine à Yverdo...
08.09.2017
Un Aigle botté sur La Côte...
04.03.2017
La gravière de Colliare fait p...
24.02.2017
Quatre Bécassines sourdes ont ...
23.01.2017
Des Bruants à calotte blanche ...
23.01.2017
Une Alouette haussecol à l'aér...
09.11.2016
L'Aigle criard suivi sur la Ri...
03.11.2016
Des Aigles criards en Suisse...
29.10.2016
Deux Cisticoles des joncs à Au...
25.10.2016
Retour en force des Pouillots ...
24.10.2016
Une Fauvette mélanocéphale aux...
24.08.2016
Un Faucon sacre au Simplon !...
30.07.2016
Conservation de la colonie de ...
30.07.2016
Reprise d'un Grand Labbe écoss...
25.07.2016
Premier envol de Sternes pierr...
16.07.2016
Première reprise en Suisse d'u...
17.06.2016
La plateforme à Sternes pierre...
06.05.2016
Ces vents bénis du Sud III...
03.05.2016
Ces vents bénis du Sud II...
20.04.2016
Ces vents bénis du Sud I...
08.04.2016
Le printemps des limicoles à l...
22.03.2016
Un Traquet du désert en Argovi...
05.03.2016
A nouveau des Bouvreuils « tro...
10.02.2016
Record de vitesse pour un Chev...
30.12.2015
Deux Pouillots de Hume au Tess...
29.12.2015
Un Fuligule à tête noire sur l...
22.12.2015
Un Plongeon du Pacifique G...
22.09.2015
Deux Rolliers à Echallens...
08.09.2015
Nouvelle nidification du Circa...
06.09.2015
Le Pouillot verdâtre a niché e...
01.09.2015
Un Bécasseau variable bagué en...
20.08.2015
Nouvelle nidification du Grèbe...
20.08.2015
Nidification réussie du Tadorn...
04.06.2015
Invasion de Faucons kobez...
03.06.2015
Tombée d'Hypolaïs ictérines...
01.06.2015
Un Petit-duc à Romanel-sur-Mor...
28.05.2015
Un Bruant mélanocéphale au Ben...
16.05.2015
Une Locustelle fluviatile chan...
04.05.2015
Record de Bécassines doubles e...
03.05.2015
Première reprise d'un Gravelot...
18.03.2015
Passage record de Grues cendré...
23.02.2015
Une Sarcelle à ailes vertes au...
20.12.2014
Un Phalarope à bec large au la...
03.12.2014
Le retour du Plongeon imbrin s...
07.10.2014
Les Pouillots à grands sourcil...
28.09.2014
Des Labbes pomarins font escal...
31.08.2014
Déferlante de Bondrées apivore...
18.08.2014
Le Fuligule nyroca a niché en ...
01.08.2014
Première tentative de nidifica...
28.07.2014
Un Vautour moine dans les Alpe...
19.07.2014
Déferlante de vautours dans le...
15.07.2014
Un Traquet oreillard estivant ...
05.07.2014
Invasion de Râles des genêts !...
07.06.2014
Un Pouillot verdâtre au Moléso...
15.05.2014
Une pie-grièche hybride à la K...
11.04.2014
L'Aigle de Bonelli qui aimait ...
05.04.2014
Le Tarier mystère...
23.02.2014
Un Pouillot de Sibérie à Paude...
08.02.2014
Une Corneille mantelée à Buchi...
29.01.2014
Mortelle traversée des Alpes d...
15.01.2014
Invasion de Pinsons du Nord...
29.12.2013
Une Harelde prisonnière d'une ...
18.12.2013
Des Beccroisés bifasciés et pe...
26.11.2013
Bruants des Neiges venus du fr...
05.11.2013
Des Grues cendrées envahissent...
30.10.2013
Un Pouillot à grands sourcils ...
28.10.2013
Bécasseau de Bonaparte...
12.10.2013
Pipit à dos olive...
02.10.2013
Les Pouillots à grands sourcil...
13.09.2013
Des Labbes à longue queue sur ...
28.08.2013
Goéland d'Audouin sur le Léman...
27.08.2013
Bruant nain à Jaman...
07.08.2013
Premières nidifications lémani...
10.06.2013
Nidifications de Tadornes de B...
30.05.2013
Un Chevalier grivelé sur l'île...
22.05.2013
Improbables Guêpiers de Perse ...
17.05.2013
Une Sterne de Dougall à Yverdo...
08.04.2013
Mystérieuse Bécassine sourde...
16.03.2013
Une Fauvette à tête noire au c...
20.02.2013
Un nouveau couple de Gypaètes ...
29.01.2013
Le Goéland à ailes blanches: u...
23.01.2013
Les Jaseurs débarquent en Suis...
01.01.2013
A nouveau une Oie à bec court ...
09.12.2012
Le Circaète Jean-le-Blanc a ni...
27.11.2012
Tore en Suisse II...
18.11.2012
Tore en Suisse I...
11.11.2012
L'Aigle criard estonien «Tore»...
29.10.2012
Invasions d'automne III : Le C...
25.10.2012
Un Ibis chauve visite la Suiss...
19.10.2012
Invasions d'automne II : La Si...
15.10.2012
Invasions d'automne I : La Més...
08.10.2012
Un Cormoran pygmée au lac de Z...
10.06.2012
Une Locustelle fluviatile a ch...
10.06.2012
Nidifications rares sur l'île ...
18.04.2012
Le Corbeau freux s'installe à ...
17.02.2012
Un Plongeon à bec blanc au lac...
20.01.2012
Un Grand Tétras au Mollendruz...
16.01.2012
Invasion de Pinsons du Nord...
19.10.2011
Hibou des marais...
18.10.2011
Mouette de Sabine...
04.10.2011
Invasion de Bécasseaux rousset...
09.09.2011
Faucon d'Eléonore: nouvelle es...
06.08.2011
Un Hibou petit-duc rescapé...
24.07.2011
Hécatombe de Martinets noirs...
17.02.2011
Nouvelles espèces en Suisse...
10.02.2011
Visiteurs venus du Grand-Nord...
28.01.2011
Un merle blanc crée la sensati...
28.01.2011
TJ - Migrations exceptionnelle...
27.01.2011
Un Merle blanc hante le parc B...
09.01.2011
L'Oie à bec court: nouvelle es...
28.12.2010
Les bernaches de Noël...
16.12.2010
Des Cygnes de Bewick en Suisse...
05.12.2010
Le premier Pouillot de Pallas ...
11.11.2010
Triste fin pour un Phalarope...
10.11.2010
Déferlante de Mésanges à longu...
09.11.2010
Invasion sans précédent de Més...
24.10.2010
Un million de geais passent pa...
24.10.2010
L’almanach des migrations...
02.10.2010
Pour traverser l’année 2011 av...
18.09.2010
Un Flamant rose à Préverenges...
18.09.2010
Un Flamant rose à Préverenges...
25.06.2010
Un Bruant chanteur en Valais !...
23.06.2010
Ibis falcinelle...
12.06.2010
La Bergeronnette citrine...
11.06.2010
Le Phragmite aquatique...
04.06.2010
Le Bruant nain...
02.06.2010
Printemps fou à Sionnet GE...
03.03.2010
Un Coucou geai à Ecublens VD...
11.02.2010
D’où viennent les Mésanges à l...
18.01.2010
Le Ballet des Butors...
17.12.2009
Le retour des Courlis cendrés...
11.12.2009
Un Venturon montagnard sur le ...
08.12.2009
Remarquable fidélité...
06.12.2009
Plongeons imbrins...
20.10.2009
L'aigle royal de retour dans l...
13.10.2009
Busard pâle au col de Jaman...
01.09.2009
Un Martinet pâle dans le Jura...
27.08.2009
Deux Rolliers sur la place d’a...
23.08.2009
La «chasse» au Pluvier guignar...
19.08.2009
La migration des Cigognes blan...
06.08.2009
Nidification du Héron pourpré ...
14.07.2009
Un Etourneau roselin aux Grang...
01.07.2009
Le Gobemouche à demi-collier F...
20.06.2009
Pas de soucis pour les Guêpier...
17.05.2009
Sterne voyageuse aux Grangette...
13.05.2009
Une Glaréole à collier à l’emb...
10.05.2009
Une Sterne arctique à Préveren...
10.05.2009
Un Pouillot ibérique dans le b...
19.04.2009
Des Plongeons catmarins statio...
03.04.2009
La migration des limicoles a c...
30.03.2009
Mauvaise année pour la Chouett...
01.03.2009
Un Sizerin flammé nordique soi...
28.02.2009
Une Buse pattue hante la Krümm...
15.02.2009
Des Jaseurs boréaux sont en Su...
25.01.2009
Invasion de Mouettes tridactyl...
24.01.2009
L’hiver des Courlis cendrés...
08.01.2009
Rude hiver pour les oiseaux...
05.01.2009
Histoire d’Au…tour...
28.12.2008
un Bécasseau violet au bord du...
24.12.2008
Les Jaseurs boréaux sont à nos...
19.12.2008
Plongeons imbrins...
29.11.2008
Un Grand-duc dans le cimetière...
22.11.2008
Une Chouette épervière en Haut...
18.11.2008
Gardeboeufs à Essert-Pittet...
29.10.2008
Pouillots à grands sourcils en...
13.10.2008
Le miracle des bancs de sable ...
06.10.2008
Marouette de Baillon...
25.09.2008
Bécasseaux tachetés: américain...
20.09.2008
Campagne de baguage au col de ...
23.08.2008
15 Pluviers guignards dans la ...
15.08.2008
Un Elanion en Champagne genevo...
30.07.2008
Mauvaise année pour les martin...
24.07.2008
Les Grands Cormorans en sursis...
14.07.2008
Démarrage tardif chez les Ster...
08.06.2008
Nidification du Tadorne de Bel...
27.05.2008
Invasion de Faucons kobez...
01.05.2008
Un jour à la Vaux-Lierre...
26.04.2008
Falaises toutes neuves pour le...
21.04.2008
La suppression de la bande cen...
11.04.2008
L’hiver des canards marins jou...
16.03.2008
Le printemps des limicoles à l...
09.03.2008
Destruction des cormorans...
24.11.2007
Léman - Un tourbillon d'images...
12.11.2007
Les Oiseaux de Suisse - Le Fil...
01.08.2007
«Les Oiseaux de Suisse» La nou...
26.07.2007
TJ - Hôpital pour oiseaux...
25.07.2007
Un mois de juillet pas comme l...
11.06.2007
A l'hôpital des oiseaux...
12.01.2007
TJ - Préverenges...
09.01.2007
Dolce vita - Almanach...
20.08.2003
Le Guêpier de Penthaz...
00.00.0000
Lionel Maumary, ornithologue...
 

T-Shirts / Sweat shirts
shirts
Vêtements sur le thème des oiseaux!
Calendrier 2015
Almanach
Almanach des migrations
Les Oiseaux de Suisse
Almanach
Toute l'avifaune de Suisse dans un ouvrage édité par la Station ornithologique Suisse.

Déplacement intra-alpin d'une Niverolle alpine La chronique de Lionel Maumary
Lionel Maumary, Oiseaux.ch, 10.02.2021

Arrivée du télésiège de la Tsarva au-dessus de Grimentz VS, où une mangeoire a été aménagée pour les Niverolles. Ph. Bottin.
Niverolle alpine portant la bague COO, baguée dans le canton d'Uri et photographiée ici au-dessus de Grimentz VS. Ph. Bottin.

La Niverolle niche dans les montagnes du sud de l'Europe, d'Asie mineure et d'Asie centrale: la sous-espèce nominale se trouve dans les monts Cantabriques, les Pyrénées, les Alpes, les Apennins et les Balkans, en Corse, remplacée par M. n. leucura en Turquie, M. n. alpicola du Caucase à l'Hindou-Kouch, M. n. gaddi dans les monts Zagros (sud-ouest de l'Iran) et M. n. tianshanica dans le Tian shan (Asie centrale). Trois autres sous-espèces se trouvent de l'est du Tian shan, de l'Altaï au Tibet et aux montagnes du centre de la Chine. Avec 5'000-10'000 et 4'000-8'000 couples respectivement, l'Espagne et la Suisse se partagent 60% de la population européenne. L'espèce est généralement sédentaire en Europe, mais une petite partie de la population alpine hiverne dans le massif central F et en Provence F, de novembre à mars.

En Suisse, la Niverolle alpine est répandue dans tout l'arc alpin entre 1'800 et 3'000 m d'altitude, les
nidifications les plus élevées ayant été découvertes à 3'470 m au Jungfraujoch BE et au-dessus de Zermatt VS à 3'480 m à la Testa Grigia VS/I et à 3'490 m au Furgggrat VS/I. Des nidifications basses vers 1'750 m ont été trouvées par exemple au Muotatal SZ (T. Galliker), au Trüebsee NW (U. Glutz), à Samedan GR (W. Bürkli, M. Juon) et Oberwald VS (J.-C. Tièche). Les nids les plus bas ont été trouvés entre 1'440 et 1'540 m dans l'Urserental UR sur des bâtiments au fond de la vallée entre Andermatt et Realp, mais ont été abandonnés après 1960. Un chanteur était exceptionnellement cantonné les 15 juin et 4 juillet 2002 au Gros Mont FR à 1'370 m (J. Gremaud). La Niverolle alpine est irrégulière en hiver au fond des vallées alpines, en bordure des Préalpes ainsi que dans le Jura et sur le Plateau.

Après l'envol des jeunes dès le mois de juillet, les familles s'agrègent en bandes qui vagabondent jusqu'en mars suivant, apparaissant occasionnellement à plus de 4'000 m d'altitude. Ce n'est qu'avec les premières chutes de neige qu'elles redescendent à l'étage alpin inférieur. Contrairement à l'Accenteur alpin, l'espèce n'apparaît que très rarement (lors de tempêtes ou d'importantes chutes de neige accompagnées de grand froid) aux étages subalpin et montagnard supérieur. La Niverolle apparaît régulièrement en hiver aux mangeoires des villages et sur les terrasses des restaurants de montagne; d'importants rassemblements peuvent se former aux alentours des stations de sports d'hiver très fréquentées, par exemple 600-800 hivernants sur 19 km2 à la Petite Scheidegg BE, qui se répartissaient sur au moins 650 km2 pendant la période de reproduction10, 13. était présente seulement pendant 8 des 11 années entre 1993 et 2003 (4 fois 2, 1 fois 3, 2 fois 4 et 1 fois 5 territoires); dans une zone d'étude de la Petite Scheidegg BE, 24 couples ont niché en 1983, mais seulement 5 en 1986 et 3 en 1987. La même tendance a été constatée pour une grande partie des Alpes suisses (U. Glutz von Blotzheim, H. Redel, E. Benz). Vers 1990, les sites de nidification traditionnels valaisans et uranais étaient à nouveau occupés normalement. Dans les années 60 et 70, des vols d'une centaine de Niverolles alpines étaient régulièrement observés en hiver près du lac Mayen VD 1'840 m, alors qu'à partir des années 80, les groupes hantant les hauteurs de Leysin VD sont plus modestes, variant de 20 à 50 oiseaux (J.-C. Tièche). La taille des groupes hivernaux fluctue d'une année à l'autre et au cours de l'hiver en fonction des conditions météorologiques.

La Niverolle vit au-dessus de la limite supérieure des forêts dans les gazons alpins étendus, les lapiaz, les éboulis et les falaises, généralement plus haut que la ceinture d'arbrisseaux nains, à proximité de falaises présentant des fissures et des cavités ou, comme substitution, dans des bâtiments tels que des écuries, des gares de trains de montagne ou des téléphériques. Les massifs calcaires sont plus abondamment occupés que les cristallins, peut-être en raison d'une diversité floristique et une offre en cavités et fissures plus importante des premiers. Diurne et grégaire (surtout hors de la période de reproduction), la Niverolle se nourrit au printemps et en été surtout d'insectes (diptères, papillons, coléoptères, hémiptères, hyménoptères), d'araignées, d'annélides et d'autres invertébrés; en automne et en hiver, les graines de plantes alpines constituent l'essentiel du régime alimentaire, les mangeoires, terrasses de restaurants d'altitude, places de pique-nique et dépôts d'ordures étant aussi fréquentés. La Niverolle se nourrit au sol, le plus souvent en bordure des névés en train de fondre, sur des pelouses et pierriers; les insectes et autres arthropodes, souvent soufflés par le vent, sont récoltés sur la neige. En automne, elle se pose sur les capitules à maturité de chardons et d'autres grandes plantes pour en extraire les graines. Les Niverolles sont très sociables durant la journée, mais passent la nuit en solitaires (dès février/mars aussi en couples): dans la région de la Jungfrau à la Petite Scheidegg BE, elles fourragent entre 1'900 et 2'300 m d'altitude pendant la journée. Au cours de l'après-midi elles se rassemblent en troupes comptant jusqu'à 30 individus puis s'élèvent le soir selon des trajets bien déterminés jusque vers 2'500 à 3'000 m dans les falaises à pic du Rotstock et dans la paroi nord de l'Eiger; c'est là qu'elles s'isolent individuellement à 10-500 m l'une de l'autre dans d'étroites crevasses de rochers pour dormir, défendant fermement l'accès à des congénères. La température moyenne de ces cavités est de 4° C plus élevée que celles situées plus bas autour des sites de gagnage diurnes, et ne descend jamais au-dessous de -10° C. En hiver, le rayon d'action des Niverolles dépend fortement des conditions météorologiques. En cas de mauvais temps, elles apparaissent dès avant l'aube aux mangeoires des villages de montagne et hospices, où elles se montrent souvent plus farouches que les Accenteurs alpins et les Chocards à bec jaune. Hors de la période de reproduction, elles se tiennent en groupes comptant jusqu'à 30 oiseaux (87% des données, 1985-2003), occasionnellement jusqu'à 100 (11%) et très rarement plus de 150 individus, au maximum environ 350 le 4 octobre 2002 au col de Rawil VS/BE au-dessus d'Ayent VS 2'380 m (M. Baudraz). Les cris les plus fréquents de la Niverolle sont un « tviik » interrogatif, nasal et pénétrant, un «tsèèh» geignard à l'envol, un « ti-ti-zui » bref ou des crécelles « prr'r'r'r'r» d'alarme. Le chant du mâle est un doux babil émis en sourdine depuis un perchoir ou à l'occasion d'un vol nuptial planant.

La Niverolle alpine se reproduit isolément ou en petites colonies de 3-12 couples espacés de 10-50 m, laissant de vastes espaces inoccupés entre ces agrégats, dans les failles rocheuses ou entre des blocs, aussi dans les anfractuosités de bâtiments (hospices, cabanes d'alpinistes, granges, baraquements militaires, etc.) et autres constructions telles que murs, paravalanches, pylônes et gares de téléphériques ou même en nichoir. Le nid d'herbes sèches, de radicelles, de feuilles sèches et garni de crins et de nombreuses plumes, en forme de coupe, est généralement situé dans une cavité à 40-80 cm de l'entrée et à au moins 35 cm au-dessus du sol jusqu'à très haut dans la falaise. La construction par la femelle débute généralement dans la première moitié de mai et dure 5-8 (2-13) jours, l'apport de matériel se prolongeant jusqu'à l'éclosion des jeunes. Les 4-5 (3-6) oeufs sont pondus à un jour d'intervalle, généralement entre la seconde moitié de mai et la première décade de juin. L'incubation, par la femelle, débute dans la nuit suivant la ponte du dernier oeuf et se poursuit sans interruption; la durée d'incubation est de 13-14 (12-15) jours. Les jeunes quittent le nid à l'âge de 20-21 (19-23) jours et deviennent indépendants environ 3 semaines plus tard. Ils quittent généralement le nid dès mi-juin, surtout dans la dernière décade de juin et la première décade de juillet, les derniers dans la première décade d'août. La nichée la plus précoce est celle de 4 jeunes le 24 mai 1953 dans un nid sous le toit de la gare du train du glacier de l'Eiger BE 2'320 m (H. Mühlemann); des jeunes se sont envolés le 9 juin 1924 à la Petite Scheidegg BE. Au Pilate NW/OW, une femelle construisait encore le 3 juillet 1976 et un jeune s'est envolé le 13 août . Des jeunes quémandaient encore au nid le 15 août 1991 au-dessus du glacier de Finsteraar BE 2'640 m (J.-C. Tièche). Il n'y a qu'une ponte annuelle, pouvant être remplacée en cas de destruction précoce. Des secondes couvées ont été exceptionnellement constatées, à la Petite Scheidegg BE seulement une en 5 ans. Fait inconnu chez d'autres espèces, les embryons de Niverolle se développent normalement déjà vers 30.8° C, tandis que la température d'incubation est de 35° C chez les autres passereaux.

La Suisse abrite 25% de la population européenne et a donc une grande responsabilité pour la conservation de l'espèce. On ne sait pas encore dans quelle mesure le développement touristique en haute montagne et le réchauffement climatique affectent la Niverolle. En de nombreux endroits, elle profite des nourrissages hivernaux et niche fréquemment dans des bâtiments et des installations de remontées mécaniques.



A propos de Lionel Maumary
Messagerie - Calendrier 2015 - Les Oiseaux de Suisse - Birdline Internet - Photographies - Réserve naturelle Chavornay - Portail nature Romande - Centres de soins - Oiseaux.ch
Contact: info@oiseaux.ch | Consulter mail ...@oiseau.ch | © 2001-2021 Oiseaux.ch - Powered by Monkey's Ink of Switzerland -