Oiseaux.ch

Le portail de référence des oiseaux sauvages en Suisse

Observation, étude, protection et photographie des oiseaux sauvages

La chronique
de Lionel Maumary

Un Chevalier à pattes jaunes en Suisse !

Lionel Maumary, Oiseaux.ch, 12.08.2019

La Suisse était l'un des derniers pays d'Europe occidentale, avec l'Autriche, à n'avoir jamais été visité par le Chevalier à pattes jaunes, originaire d'Amérique du Nord. Cette lacune fut comblée le 9 mai 2019, lorsque le chevalier non identifié accompagnant un Chevalier aboyeur s'est avéré être un... Chevalier à pattes jaunes ! Resté jusqu'au lendemain, il a bien sûr attiré une foule d'observateurs, qui ont cependant été quelque peu frustrés par la grande distance d'observation. La profondeur de l'eau ne permettait d'ailleurs guère de voir la couleur jaune de ses pattes. Le Chevalier à pattes jaunes, autrefois appelé le Petit Chevalier à pattes jaunes (Lesser Yellowlegs) par analogie avec le Chevalier criard (autrefois le Grand Chevalier à pattes jaunes, Greater Yellowlegs), est un des limicoles néarctiques qui s'égarent le plus souvent en Europe, essentiellement en automne. Les pays les plus fréquemment visités par l'espèce en Europe sont la Grande-Bretagne, l'Irlande, l'Espagne, l'Islande et la France.


illustration

1 Chevalier à pattes jaunes (à droite) et Chevalier aboyeur (à gauche). Retenue de Klingnau AG, 9 mai 2019. Lionel Maumary.
2 Chevalier à pattes jaunes (en haut) et Chevalier aboyeur (en bas). Retenue de Klingnau AG, 9 mai 2019. Lionel Maumary.

Description : taille approximativement comme le Chevalier gambette, bien plus petit que le Chevalier aboyeur (comparaison directe), longues pattes jaunes dépassant la queue en vol. Bec noir droit et s'amincissant régulièrement vers le bout (typique). Couleur de base supérieure gris-noir avec des "encoches" ou des pointes sur le bord des plumes blanchâtres. Les plumes du manteau, les couvertures, les scapulaires ont un aspect "en pointillé", ressemblent à celui d'un Chevalier sylvain, mais sont assez différentes de celles d'un Chevalier stagnatile (motifs noirs sur fond gris). Les côtés de la poitrine étaient barrés transversalement jusqu'en haut des flancs, qui étaient généralement blancs, comme l’ensemble des parties inférieures. Les cris de vol « tiu-tiu-tiu-tiu » ont été entendu plusieurs fois, répétés plus rapidement que chez le Chevalier avboyeur.

Les données de Chevalier à pattes jaunes en Europe dès 2003 sont résumées dans le tableau ci-après par ordre décroissant de fréquence (source : www.tarsiger.com).

PaysNombre de donnéesPériodeMoyenne annuelle
Grande-Bretagne1342003-20188.4
Irlande652003-20155
Espagne312003-20152.4
Islande202004-20132
France222004-20151.8
Portugal201990-20111
Hollande501964-20180.9
Italie52008-20130.8
Allemagne102003-20180.6
Norvège221969-20170.4
Suède211961-20160.3
Belgique10Jusqu'en 2019env. 0.2
Danemark71982-2017 (1 en 1912)0.2
Finlande61978-20170.2
Hongrie51959-20120.1
Pologne22013-2016-
Israël21977-2008-
Turquie12006-



pub

A propos de Lionel Maumary