Oiseaux.ch

Le portail de référence des oiseaux sauvages en Suisse

Observation, étude, protection et photographie des oiseaux sauvages

La chronique
de Lionel Maumary

Une Sarcelle à ailes vertes au lac de Constance

Lionel Maumary, Oiseaux.ch, 23.02.2015

Lors du recensement de mi-janvier 2015, Manuel Schweizer a repéré un mâle de Sarcelle à ailes vertes (ou Sarcelle de Caroline Anas carolinensis) sur la rive suisse du lac de Constance au Steinach Bucht SG. Jusqu'à présent, seules deux données avaient été homologuées, l'une sur l'Aar (mâle adulte du 30 mars au 2 avril 2000 à Bannwil BE) et l'autre sur les rives limitrophes du lac de Constance (mâle adulte le 14 décembre 1985 au delta du Rhin A).


illustration

Sarcelle à ailes vertes, Frasnacht TG, 20 février 2015. Lionel Maumary.

La Sarcelle à ailes vertes est l'équivalente nord-américaine de la Sarcelle d'hiver, récemment élevée au rang d'espèce. Au lieu d'un trait blanc horizontal bordant l'aile pliée comme chez l'européenne, elle présente un trait blanc vertical à l'avant des flancs. A part ce caractère visible chez le mâle uniquement, l'apparence et les mœurs sont semblables. C'est le canard de surface néarctique le plus souvent observé en Europe.

La Sarcelle à ailes vertes niche dans la moitié septentrionale de l'Amérique du Nord et hiverne dans sa moitié méridionale. L'espèce est annuelle en Grande-Bretagne, entre septembre et juin. Jusqu'en 1991, elle a aussi été observée 24 fois en Islande, 1 fois aux îles Féroé, 4 fois en Belgique, 9 fois aux Pays-Bas, 2 fois au Danemark, 27 fois en Suède, 3 fois en Norvège, 5 fois en Finlande et en Espagne. En France, 23 oiseaux ont été observés de 1900 à 1999 ; en Allemagne, on compte 6 données entre 1994 et 1996; en Autriche, 2 observations sont connues jusqu'en 2000. En Grande-Bretagne, la plupart des observations ont lieu en automne, alors qu'elles ont surtout lieu au printemps en Suède.



pub

A propos de Lionel Maumary