Oiseaux.ch

Le portail de référence des oiseaux sauvages en Suisse

Observation, étude, protection et photographie des oiseaux sauvages

La chronique
de Lionel Maumary

Rude hiver pour les oiseaux

Lionel Maumary, Oiseaux.ch, 08.01.2009


illustration

Depuis plusieurs semaines maintenant la neige recouvre le sol jusqu’en plaine, et la situation ne s’est pas améliorée avec les pluies givrantes de la Saint-Sylvestre, qui ont formé une couche de glace supplémentaire. Les oiseaux affamés par les températures négatives peinent à trouver de la nourriture, ce qui est particulièrement dramatique pour les rapaces. Les cadavres de Buses variables jonchent les autoroutes et de nombreuses survivantes fuient vers le sud. La Chouette effraie est particulièrement sensible aux périodes de froid prolongées, et on peut craindre un effondrement des effectifs si cette situation se prolonge.

S’il n’est pas aisé de venir en aide aux rapaces, on peut toutefois réduire sa vitesse sur les routes en étant attentif aux buses à l’affût sur les talus. Le centre de soins de la Vaux-Lierre à Etoy VD accueille les rapaces affaiblis. Quant aux passereaux, il ne faut pas hésiter à les nourrir lors des périodes de froid prolongées, les graines étant difficilement accessibles avec la neige et la glace recouvrant le sol. Nourrir les oiseaux peut sauver des vies pendant ces périodes critiques et c’est aussi l’occasion d’observer des espèces que l’on voit rarement aux mangeoires, comme les Pics épeiches, Bouvreuils pivoines, Grosbecs casse-noyaux ou Mésanges à longue queue.



pub

A propos de Lionel Maumary